12- Mont Penanjakan et le Petit Bromo

Mardi 1er novembre 2011

C’est aujourd’hui que l’on va assister au lever du soleil au sommet du Mont Penanjakan. Une photo de ce panorama exceptionnel nous avait conforté dans le choix de notre destination pour ce voyage. C’est donc à 4h du matin qu’on se lève, il fait un peu frais mais rien de bien méchant! Pourtant Nyoman et Koman sont habillés comme en plein hiver! Ils ne sont vraiment pas habitués aux températures “basses”!
D’abord, on démarre par un peu de Jeep, histoire d’avaler les quelques kilomètres de piste qui permettent de s’approcher au plus près du sommet. Ensuite, réveil musculaire avec une ascension plutôt courte mais assez raide. 30 minutes plus tard on est à notre point de vue!

A l’est, le soleil ne va pas tarder à montrer le bout de son nez!

On peut voir un autre volcan en ombre chinoise dans la vallée, c’est magnifique.

Le volcan le plus haut en arrière plan est le Semeru, il culmine à 3676m tout de même!

Ade devant ce panorama presque surréaliste!

En amoureux.

On dirait que le ciel brûle!

Le Semeru en gros plan.

Les premiers rayons du soleil apparaissent et vont embraser les paysages.

Le Semeru est un volcan actif qui crache des cendres environ toutes les 30 minutes.

Le Semeru est réputé pour être une “valeur sûre” de l’activité volcanique en Indonésie. En effet, l’éruption qui a débuté en 1967 s’est poursuivie sans interruption jusqu’à aujourd’hui. C’est une activité explosive généralement assez peu importante, oscillant entre le style Strombolien, et le style Vulcanien. Toutefois, l’activité peut devenir paroxysmale, et alors générer d’imposants panaches vulcaniens, parfois accompagnés de coulées pyroclastiques et de lahars.

Maintenant que le soleil s’est levé, les couleurs du paysage changent de minute en minute.



Un premier panoramique plat de ce beau panorama. Clic to Zoomify.


A gauche, le petit Bromo et au premier plan les pentes ravinées du Batok

La class à Java!!!

On s’amuse avec les sommets, après la tour Eiffel à Paris, le Semeru à Java!




Un autre panoramique plat. Clic to Zoomify.


La brume dans la caldeira renforce le côté mystérieux et surréaliste de ce paysage!

Même si on est pas seul, l’endroit est très calme et on ne se lasse pas de contempler ce magnifique panorama!



En panoramique. Clic to Zoomify.



Photo avec nos deux compagnons de voyage! Nyoman et Koman!

Il fait maintenant bien jour, mais le soleil est encore bas, on le remarque à la taille de l’ombre portée du Batok!



En panoramique. Clic to Zoomify.


Les rayons du soleil redessinent les bords du cratère.

Il fait maintenant bien jour, il est temps de redescendre pour aller faire l’ascension du petit Bromo.

Une dernière photo devant le petit Bromo en train de dégazer, dans moins d’une heure on sera sur les bords de son cratère!

Sur le chemin du retour je ne peux m’empêcher de prendre d’autres photos tellement c’est beau!



Un dernier panoramique. Clic to Zoomify.



Et hop, le Semeru tousse encore!

Nous voilà maintenant dans la caldeira au pied du Batok, le volcan que l’on voyait au premier plan depuis le Mont Penanjakan.

Le petit Bromo vu depuis la Caldeira! Il parait de suite beaucoup plus large et imposant!

Un temple Balinais. Un grand nombre de Balinais font chaque année le déplacement pour se recueillir à ce temple situé au milieu du lac de cendres tapissant la caldeira. La région est elle-même encore peuplée par les derniers hindouistes de Java.

Petit autoportrait.

Ade sur les pentes du petit Bromo! Et oui ça grimpe!

Encore quelques marches et on sera au bord du cratère.

Et voilà, j’y suis!

Ade et Koman arrivent. On ne le voit pas bien sur la photo mais on peut vous assurer que c’était vraiment très raide!

Qui en pète le plus??? Ade ou Koman?! Koman a l’air pas très bien quand même!

D’ici aussi le paysage est grandiose!

Ade au bord du cratère.

Comme il y a pas mal de monde on décide de monter un peu plus haut sur les pentes du cratère histoire de retrouver un peu plus de tranquillité! Il faut dire que depuis le début du voyage on a pas trop été habitué à l’agitation touristique!

En plus la vue est encore plus belle.

Par contre, ça grimpe, et le sol est vraiment très très mou. C’est pire que du sable. Marcher dans des cendres c’est un peu comme marcher dans 50 cm de neige poudreuse! On s’y enfonce!

La taille des personnes présentes sur les bords du cratère donne un peu mieux l’échelle et la taille du petit Bromo, pas si petit que ça finalement!

Nous voilà seuls et au sommet…

…ou presque!

J’y vais.

Mieux vaut ne pas tomber car les pentes sont quand même très raides!

Et me voilà au sommet, pour de vrai cette fois.

Ade m’a rejoint, c’était pas facile, mais ça valait tout de même le coup!

D’ici on peut voir le temple dans la caldeira et en arrière plan, le Mont Penanjakan depuis lequel on a assisté au lever du soleil.

Un panoramique sphérique au bord du cratère!

Visible également sur Viewat.org. Laissez vos étoiles!

Une dernière photo souvenir en amoureux…

…et il est déjà temps de redescendre.

Ade s’éclate, c’est bien plus rigolo et moins fatiguant dans ce sens!

On pourrait se croire dans un désert.

Une petite vidéo sur le petit Bromo – Java

Le fond du cratère avec les vapeurs de souffre qui s’en dégage.

Ade s’amuse vraiment comme une folle! C’est vrai que c’est plutôt marrant de marcher dans ces cendres molles, on a l’impression de ne pas tenir debout.

D’ailleurs parfois, on fini par terre…

Et voilà, nous sommes à nouveau en bas! On était tout là haut il y a quelques instants et pas peu fier d’y être monté!

Il est temps de reprendre notre Jeep pour regagner le lodge.

Une fois au lodge, on prend d’abord notre petit déjeuner. Toutes ces péripéties, ça creuse! Ensuite une bonne douche pour enlever toute la poussière de cendres qui se glisse dans les moindres petits recoins.
En sortant du lodge pour charger la voiture, on s’aperçoit que le vent s’est levé, ce qui a carrément métamorphosé le paysage! De la poussière vole de partout. Si le vent s’était levé une heure plus tôt, on n’aurait pas pu aller au sommet du petit Bromo!

C’est assez impressionnant mais toujours aussi beau!

Et voilà, c’est déjà fini. Il est temps de quitter ce lieu magique d’Indonésie. Rien que pour ça, on se dit que ça valait le coup de se taper 20h de vol, et une journée de voiture. Bien souvent des paysages grandioses, ça se mérite! On reprend donc la route en direction de Bali. Il nous reste 3 jours pour découvrir Java. Ce soir, on sera chez Laurent, le français qui a crée l’agence de tourisme Bali Authentique avec lequel nous aurons plaisir à discuter et lui raconter nos sentiments depuis le début de ce magnifique voyage!

Sur la route, c’est toujours autant animé! Une petite photo d’un chargement de boeufs! Ca nous a fait marrer!

Après quelques heures de routes, on fait une pause déjeuner au bord d’une splendide plage de sable blanc cernée de reliefs escarpés située à la pointe occidentale du Parc Naturel de Meru Betiri.

Un cousin inoffensif du dragon de comodo! Désolé pour la qualité de la photo, mais je n’ai pas réussi à faire mieux. Ils sont très craintifs et filent à toute vitesse dès qu’ils voient un humain.

Au menu, poisson grillé!

Bon appetit!

Après le repas, Nyoman fait boire de l’Arak (eau de vie de noix de coco) à de jeunes Javanais! C’était plutôt marrant, même si on vous accorde que c’est pas très bien!

A coté de nous, de jeunes indonésiens mangent des mangues et s’amusent avec des singes!

Ils mangent des morceaux de mangues que leurs donnent les enfants.

Du coup j’ai fait pareil, et j’ai filmé le petit singe gourmand!

La vue est plutôt sympa.

Ca ira pour faire la sieste…

En fin d’après midi, le soleil commençait déjà à descendre nous offrant une fois de plus un beau spectacle! Décidément c’est une très belle journée.

Nyoman nous explique qu’on appelle cette plage, “la plage des amoureux”. Tu m’étonnes!

On fini par quitter ce lieu calme et magnifique. On croise encore quelques singes peu farouches.

D’autres par contre sont plus sauvages.

Une fois dans la ville d’Ambulu, il est temps de rentrer à notre maison d’hôtes du soir en cycle pousse!

Koman nous accompagne! Pour lui aussi, c’est la première fois qu’il vient à Java, alors il en profite et fait le touriste!

Manège Indonésien.

Les rues d’Ambulu.

Et ses habitants.Tout le monde nous dit bonjour! Comme souvent nous sommes dans un endroit où le tourisme est quasi inexistant, du coup quand les locaux voient des touristes, ils sont intrigués et s’empressent de vous dire bonjour avec de grands gestes de la main et les sourires qui vont avec…
Désolé, les photos sont un peu flous. La luminosité commençait cruellement à faire défaut, et en plus un cycle pousse, ce n’est pas ce qu’il y a de plus stable!

Toujours des sourires.

Une station essence.

La sortie des écoles et le transport scolaire! Les garçons d’un côté, les filles de l’autre.

C’est tout pour aujourd’hui. Nous n’avons même pas fait de photo de chez Laurent. Pourtant la maison était vraiment magnifique perdu au milieu des plaines. Nous avons rencontré un jeune couple de français qui était en voyage pour une durée de 6 mois dans le sud-est de l’Asie, du coup on a pas mal discuté.

Lors du repas, Ibu Iin, la patronne, nous a servi un plat de fête javanais, le “nasi kuning”. Il est servi lors de repas où les hôtes ont quelques chose d’important à annoncer, à leur famille ou amis. Nasi Kuning signifie, riz jaune. Le riz est servi dans une feuille de bananier en forme de cône. Une fois qu’on a annoncé l’évènement, il faut casser le cône pour que cela porte bonheur.

@ bientôt pour la suite avec Java secrète.Page accueil Indonésie 2011

3 commentaires

  1. Fred Aubailly Says:

    Nasi Kuning… Et alors ? Vous avez annoncé quoi de très important ? :D

  2. Adeline Says:

    Fred, sois patient! La suite le prochain jour!!! ;-)

  3. Anthony Says:

    C’est marrant! J’allais te répondre la même chose Fred!

Laissez un commentaire

Note: En raisons des spams une modération des commentaires est nécessaire. Ne soumettez pas plusieurs fois le même commentaire.